Des références scientifiques solides

Pour les besoins de mon mémoire de fin d’étude (EPHE) j’ai cherché toutes les publications scientifiques ayant un rapport avec le « manger cru » et la santé. J’en ai recensé plusieurs dizaines qui démontrent preuves à l’appui combien les aliments crus sont bénéfiques pour la santé. J’ai aussi cherché celles qui disent le contraire et j’en ai trouvé quelques-unes, elles se comptent sur les doigts d’une main, qui tendent à montrer combien manger cru peut être néfaste pour la santé. Je les ai décortiquées et discutées ; quasiment dans tous les cas, j’ai pu expliquer rationnellement en quoi les expériences étaient biaisées ou pourquoi les conclusions étaient absurdes.

Parallèlement, j’ai recherché toutes les publications se rapportant aux aliments transformés et à leurs conséquences sur la santé. J’en ai recensé là aussi plusieurs dizaines qui pointent systématiquement sur les méfaits de la cuisson des aliments sur la santé, de la cuisson sous toutes ses formes dès 40°. Le fait que l’usage culinaire du feu par l’homme l’ai considérablement aidé à certaines époques de son évolution n’y change rien et je n’ai pas omis d’en parler, ni dans ce mémoire, ni dans « L’éloge du cru ».

Par ailleurs, j’ai pu constater qu’aucune des études valorisant le manger cru ne prenait en compte la sensorialité, olfactive, gustative et digestive. Et pour  cause, il existait très peu d’individus pratiquant l’alimentation sensorielle. Quand bien même, tous les scientifiques ont été modelés depuis leur toute petite enfance par le puissant paradigme culinaire. Ils sont donc à priori tout aussi partiaux que le commun des mortels à l’égard d’un mode alimentaire dont la grande majorité peut difficilement imaginer l’existence.

Compte tenu de la puissance et de l’incroyable sophistication de notre système sensoriel périphérique couplé à notre système des besoins internes, ils ont été largement décrits dans le mémoire et dans « l’éloge du cru », nous ne pouvons plus nous étonner de l’impact que l’alimentation sensorielle entraîne sur la santé et dont témoignent leurs pratiquants. Ceci étant, ce mode alimentaire présente de nombreuses difficultés dans sa mise en pratique ; et ces difficultés doivent absolument être prises en compte afin de valoriser les autres façons de manger cru qui existent aujourd’hui plutôt que de les opposer…

6 réactions sur “Des références scientifiques solides

  1. Bonsoir Monsieur,

    Je m’appelle Jeannette, je viens à l’instant de suivre votre histoire sur le net avec Thierry Casanova. Je suis très intéressée par votre récit et surtout votre guérison. Ma fille est aussi atteinte de lsclérose en plaques depuis un peu plus de cinq and. depuis l’âge de 24 ans. Elle a d’abord débuté son traitement avec une injection de rebeef trois par semaine. Elle a eu marre de se piquer et a arrêté ce traitement. J’ai timidement cherché des solutions sur internet et je me suis rendu compte du rôle important de l’alimentation dans cette terrible maladie. Sans trop savoir exactement ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas manger, je me suis tournée vers l’alimentation bio.J’applique aussi quelques conseils que je lis par ci par là. Ce n’est pas toujours facile quand les jeunes sont interdits de manger ce qu’ils aiment (hamburger, plats préparés, pizzas etc…). Mais rien qu’avec ce petit changement dans son alimentation, sa dernière IRM n’a pas révélé de trace de poussée. Mieux, il y a une cicatrisation de certaines lésions.

    votre histoire me redonne le moral. Est-il possible de vous rencontrer, de suivre une formation s’il vous en dispensez ? Nous vivons en Belgique.

    • Bonsoir Jeannette,
      Vous êtes vraiment une super maman, votre fille a de la chance. Oui, il est possible d’aller plus loin, d’en parler déjà par téléphone, voire de se rencontrer et former votre fille à l’usage du sensoriel pour se nourrir. Contactez moi par mail si vous voulez. Cordialement, Dominique

  2. Bonjour M. Guyaux,

    Votre apparition sur Youtube avec Thierry a redonné des ailes à toute notre famille. En effet, ma mère a 67 ans et est atteinte de la myosite à corps d’inclusion qui ressemble à la SLA (sclérose latérale amyotrophique) depuis quelques années déjà. Ici au Québec, les médecins nous disent qu’il n’existe rien pour sa guérison. La majorité de ses muscles sont dégénérés, elle ne marche plus depuis plusieurs mois et elle a perdu beaucoup de poids, voire chétive. Lors de son dernier rendez-vous chez le médecin, la seule chose qu’on lui a prescrit est de la morphine pour soulager ses symptômes. Le jour même je suis allée chez elle et je lui ai présenté le vidéo de votre histoire et par le fait même, le video de la vie de Thierry. Depuis ce jour, ma mère ne mange que du cru et ça a influencé plusieurs membres de la famille. Nous sommes motivés de plus bel et faisons tous notre part pour préparer que des mets crudivores. Ma mère a débuté le crudivorisme le 3 août 2016 avec quelques conseils de Thierry. Elle se sent bien et son énergie augmente peu à peu. Elle remarque de légères améliorations au niveau d’un bras et de la mâchoire. Chaque changement positif, aussi minime qu’il puisse être, est un vrai souffle d’espoir pour nous.

    Ma famille et moi ne saurions combien vous remercier pour le partage de votre expérience et pour les solutions apportées.

    Pensez-vous venir au Québec prochainement? Il nous ferait un immense plaisir de vous rencontrer.
    Sinon, j’aimerais que puissiez communiquer avec ma mère.

    Mille mercis.

    Bien à vous.

    Rosalie

  3. Bonjour je pourrai avoir vos coordonner jeanette j’aimerainbien savoir commen votre fille a commecer sont changement alimentaire ! Jai une sep depuis l’age de 18ans jen ai 30.. donc voila j’aimerai bien echanger sur ca avec votre fille merci …et merci dominique merci beaucoup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s