Témoignages

« Quelques témoignages et photos … »

Stage IS

***
Année 2017
***

Bonjour Dominique!

Je suis restée totalement muette depuis mon initialisation sensorielle car je manque terriblement de volonté pour entrer dans une expérience significative… Du coup, je suis un peu honteuse… et très muette!

Toutefois je n’ai pas renoncé…, mais ma lenteur en toute chose est extrême…

Il était grand temps de te dire MERCI pour toutes ces luttes dont tu nous offres les fruits, ton écriture qui au-delà d’être une belle écriture, a ce goût unique et puissant du «vécu», de la traversée redoutée, choisie, assumée et enfin partagée pour chacun d’entre nous, nos amis, nos enfants…

Que ton travail continue à porter du fruit…

Lucie

***
Bonjour Dominique,
Étant le porte parole de notre petit groupe ,nous tenions à te témoigner et ce à l’unanimité les plaisirs que nous avons eu durant ce stage.
Tant par les développements apportées a ton livre « l’eloge du cru » que par l’ambiance chaleureuse que tu instaures avec ta gentillesse et ta disponibilité.
Et bien sûr la variété et la qualité des ressources alimentaires, créant ainsi un petit jardin d’Eden pour cueilleurs en devenir!!
Avec toute notre sincérité .Valérie, Martine, Aline, Patrick, Jean-Pierre…

***

Année 2016

***

Bonjour Dominique,

Un grand merci, ce WE chez toi restera une grande étape inoubliable vers une transition
alimentaire pour le reste de ma vie ! Merci pour tout ce que tu nous as transmis ! Bien sincèrement à toi, G.

***

Merci beaucoup Dominique !

On continue notre formation comme ça. Pour ma part, méchante détox avec  4 jours d’évacuation de mucus (très  classe) et sueurs nocturnes. Je n’ai pas empilé et je suis restée sur les aliments que j’avais sniffé  chez toi, tout cru (sauf mon lait d’amande chaud /cannelle/chocolat, dernière addiction). Je recommence l’opération lundi dès que j’ai retrouvé un nez. Je transmets aux naturopathes de chez nous, qui auraient tous besoin d’une remise en cause… Je te remercie encore pour ton accueil, l’ambiance chaleureuse et familiale qui nous a mis à l’aise tout de suite et les aller/retour à la gare …  Et merci également  à Serge pour son humour et sa bonne humeur. A bientôt,  V.

***

Bonsoir Dominique

Merci pour ton mail et ton retour. Moi aussi j’ai beaucoup apprécié le séjour chez toi et toutes les belles rencontres. C’était vraiment fantastique de découvrir ce mode de vie et d’alimentation du cueilleur, ainsi que ce que révèle notre alimentation sur notre psychisme… Ma conscience s’est beaucoup ouverte à ce niveau-là, je me sens plus  observateur du théâtre du psychisme infantile, de ses caprices et des miens… Merci et très bel automne à toi, S.

***

Bonjour Dominique,

Au retour de ton stage, j’ai senti que j’allais faire un virage à au moins 180° dans mon quotidien ; j’ai ressenti beaucoup de fatigue pendant 2 jours. Et puis mon énergie remonte depuis ce temps et mon moral aussi. Je ne ressent plus de fatigue digestive à devoir aller me coucher après le repas (même quand je faisais la crusine, j’avais l’impression parfois que j’allais mourir …). Mon transit s’est complètement normalisé, j’avais des transit TGV et souvent la diarrhée même en pleine nuit. Je croyais que mes intestins étaient vraiment malades et incurables… Je suis ravie d’avoir un confort de vie normal maintenant (cela pouvait me prendre en pleine rue) Je suis restée à l’ananas-poivron rouge, noix de coco et viande; aujourd’hui j’ai reçu du jack de chez ORKOS. Surtout surtout, je ressens plus de joie de vivre, du plaisir à manger au lieu de manger avec ma tête et des recettes de livres de crusine… que je réussissais plus ou moins bien. Je passe moins de temps dans ma cuisine à préparer des repas et laver la vaisselle. Ma glycémie n’est pas stabilisé surtout si je mange des fruits mais je ne ressens quand même pas d’épuisement à cause d’une glycémie trop élevée et elle se régule avec moitié moins d’unités d’insuline (d’ailleurs j’ai du réviser mes calculs de prise). J’ai eu un conflit intérieur pendant plusieurs jours à cause du fait de manger des animaux ; et puis je me suis dis que je faisais pour l’instant une expérience et en fait, je n’éprouve pas le besoin d’en manger tous les jours mais je trouve délicieux la viande rouge crue ou séchée au déshydrateur. un régal absolu…. ! Ce qui bouleverse complètement ma vie, c’est cette notion de plaisir ; depuis longtemps je ne trouvais plus grand-chose qui fasse chanter mon coeur comme je te le disais et là, rien qu’en pensant à ce que je vais manger de plaisant, je sens mon corps se détendre et mon coeur se réjouir à l’avance. J’ai énormément de difficultés depuis toujours dans ma vie à savoir ce que j’aimerai faire et là une porte s’entrouvre et j’aperçois un chemin qui m’amène vers ce qui pourrait vraiment me faire vibrer. Mais j’en suis aux balbutiements. Je pense que le fait de n’avoir pas été allaitée à générer cette incapacité à savoir combler des besoins de manière précise et adéquate. Et je me dis aussi que depuis tellement d’années (j’ai 62ans), je suis dirigée par mon mental qui me dicte quoi faire dans tous les domaines, qui critique en permanence, qui a peur de ceci et cela, qui me rend la vie triste et sans saveur et qui me coupe de la vie vivante. Je pensais que être cueilleur peut aussi se vivre dans ce monde où l’on peut finalement trouver de tout, le meilleur et le pire mais où je peux voyager en toute sécurité avec mon odorat, mon goût et mon plaisir comme guide complètement fiable. J’ai remarqué également que mon intuition et ma réceptivité se développaient, moins crispée à avoir raison, je me sens plus ouverte et aussi … plus généreuse ! je me suis surprise à donner de l’argent à 2 femmes qui mendiaient en chantant et jouant de la musique ce que je me suis toujours refusée de faire (en invoquant de très bonnes raisons) … je ne sais pas si c’est le fait de manger cru directement mais peut-être plutôt la conséquence de me sentir plus en sécurité par la certitude que je trouverai ce qui est vraiment juste et bon pour moi. Ce n’est plus la quantité que je recherche mais la qualité juste à l’instant précis …. et c’est tellement plus simple et moins coûteux ! Le fait de manger un seul aliment et ressentir le contentement du corps qui en découle fait vraiment monter mon énergie et mon enthousiasme crescendo depuis notre rencontre. UN GRAND MERCI pour ton travail et ta ténacité. Cela m’a beaucoup touché et je voudrais te témoigner de toute ma reconnaissance et ma gratitude profonde et mon respect pour ce sacrifice qui, c’est évident, n’est pas en vain. Je t’embrasse et te dis à bientôt pour une nouvelle rencontre que j’attends avec impatience, E.

***

Me voilà rentré, La tête pleine de joie et la cœur d’espoir. Cette rencontre est un moment de liberté retrouvée, dont je tiens à te remercier chaleureusement. Ta détermination, ton courage, ton audace, non d’égal que ta gentillesse, ta douceur, et ton élégance.Merci, merci, merci. Et au plaisir d’un nouveau partage, J. C.

***

Merci Dominique!

Bien rentrée dans mon far ouest, sous le crachin breton, que j’étais contente de retrouver car pas vu-senti-respiré depuis des mois! Voir ci-dessous un exemple de joie bretonne, comprendra qui pourra 🙂 Je suis vraiment heureuse de vous avoir rencontré, chacun de vous ; nos échanges m’ont bien nourrie, vous restez dans mon coeur et mes pensées. Bon vent à chacun, à une prochaine fois avec plaisir, M.

***

Quelques photos prises durant un stage d’Initialisation Sensorielle

Ce diaporama nécessite JavaScript.