Initialisation sensorielle

Trois jours pour apprendre à manger cru avec du sens

L’objectif de ce stage est de réhabiliter la puissance sensorielle qui est en vous pour la mettre au service de votre fonction alimentaire (témoignages et photos).

Normalement, l’initialisation sensorielle d’un organisme se met en place spontanément dans la petite enfance et dans un environnement très différent de celui que vous avez pu connaître. En lieu et place, vous avez été formaté par des adultes assujettis au paradigme culinaire qui est  profondément ancré dans notre société. C’est pourquoi il est nécessaire d’utiliser certains stratagèmes pour occulter tant que faire se peut cet apprentissage forcé de façon à laisser le champ libre à l’expression naturelle et normale de votre système sensoriel, notamment sur le plan olfactif, gustatif et digestif.

Ainsi, de façon à éviter que les expériences culinaires passées et mémorisées soient réactivées et prennent le pas sur l’expression des mécanismes sensoriels naturels, les premières procédures de sélection olfactives se font en occultant la vision.

L’état de « lâcher prise » qu’il est recommandé d’adopter durant chaque exercice de réinitialisation sensorielle, ajouté au sentiment de vulnérabilité relatif engendré par l’occultation de la vision, induit une grande réceptivité de l’individu. Un encadrement particulièrement bienveillant est donc important pour que cette réceptivité soit optimale, à l’instar des besoins d’un enfant si vulnérable durant la phase d’instauration de ce programme d’initialisation sensorielle naturel. C’est pour cette raison que le nombre des participants est limité à une dizaine de personnes.

Le programme s’articule autour de cinq prises alimentaires en approche sensorielle par jour.

Le mode alimentaire qui sert de cadre à cette initialisation sensorielle est celui du cueilleur originel.

En outre, compte tenu de la grande variabilité des besoins de chaque individu, une offre sensorielle conséquente est absolument nécessaire, et ce dans toutes les catégories de ressources alimentaires natives possibles. Ce n’est qu’à cette condition que chacun pourra se confronter aux différentes situations sensorielles possibles et en ressentir les conséquences. De l’arrêt sensoriel spécifique survenant en cours d’ingestion, et ses désagréments physiques instantanés, à l’état de sérénité physiologique induit par la consommation d’un aliment olfactivement et gustativement perçu comme très attirant, sans oublier les effets répulsifs puissants instantanément engendrés par l’odeur d’un aliment dont l’organisme ne veut absolument pas entendre parler, ou encore l’absence totale d’odeur pour un aliment, soit disant « adoré » lorsqu’on tombe les masques .

La plage alimentaire rassemblée pour cette initialisation comprend ainsi plusieurs dizaines d’aliments différents (environ 60) comprenant des fruits locaux et tropicaux (10), des légumes (10), des graines germées (5), des viandes (3 à 5 suivant la saison), des produits de la mer (5), des noix variées (5), des oléagineux (3), des œufs, des miels en rayons et en pots (5), divers (10)…

Outre cette initialisation sensorielle, de nombreux thèmes sont abordés ou traités entre les prises alimentaires, complétés par des ateliers pratiques de façon à vous rendre le plus autonome possible dans votre pratique : la conservation des aliments, la mise sous vide de certains d’entre eux, les graines germées, un jardin dans la crusine, la préparation et le séchage des protéines animales.

Il est fortement recommandé, si ce n’est impératif, d’avoir déjà lu « L’éloge du cru ». En effet, trois jours c’est court, et cette durée doit pouvoir être entièrement consacrée à l’initialisation sensorielle et à sa mise en pratique, sans perdre de temps avec les notions théoriques de base.

Selon les dates, le stage débute le vendredi ou le samedi matin à 9 heures et se termine le lundi ou le mardi soir vers 18 heures. Il est possible d’arriver le vendredi soir et de repartir le mardi matin. Si vous venez en train, nous pouvons assurer les navettes entre les gares de Puget Ville ou Carnoules et le lieu du stage.

Prix du stage

Compte tenu de l’importance de la plage alimentaire rassemblée pour servir ce stage (dont j’avais sous évalué le prix jusque là) et du nombre de participants restreint (maximum 12 personnes afin de pouvoir accompagner personnellement chacune d’entre elles), et compte tenu de la nécessité d’avoir un assistant de stage compétent à mes côtés et de l’encadrement administratif que j’ai été obligé de déléguer suite au développement de mes activités, l’investissement pour ce stage est de 550 € nourritures comprises (présentées et consommées) ; et n’oubliez pas que cet enseignement vous concernera jusqu’à la fin de vos jours qu’elle que soit votre façon de manger cru voire même transformé.

Le logement

Cliquer ici pour voir le cadre

Prix du logement durant les stages

La nuit en studios (3 places) revient à 20 euros par personne.

La nuit en chambre individuelle pour 1 ou 2 personnes revient à 60 euros.

La nuit « camping car ou tente » revient à 10 euros (avec sanitaires et douches).

Planning et disponibilités

Initialisation sensorielle

Nous vous proposons 3 jours de stages les :

  • 25-26-27 janvier 2020, stage animé par Dominique Guyaux : complet
  • 29 février-1-2 mars 2020, stage animé par Dominique Guyaux : disponibilités

Si vous êtes intéressé·e par un de ces stages, je vous remercie de remplir le questionnaire ci-dessous pour recevoir les documents précisant les modalités d’inscription.

Réservations

Si vous souhaitez participer à un Stage d’Initialisation sensorielle :