« L’alimentation instinctive raisonnée »

Édition Personnelle, 2007 …

Cet ouvrage est le fruit des expériences et des recherches réalisées par Dominique Guyaux depuis une vingtaine d’années…

Couverture AIR          Dos couverture AIR

Cet ouvrage est le fruit des expériences et des recherches réalisées par Dominique Guyaux depuis une vingtaine d’années. Sa réintégration dans le cursus universitaire lui ayant permis d’accéder aux données scientifiques les plus récentes sur les origines de l’homme et son alimentation, il a ainsi pu confronter, préciser et développer le travail réalisé par ses prédécesseurs en matière d’alimentation crudivore.

Cet auteur atypique prépare actuellement un mémoire scientifique (Ecole Pratique des Hautes Etudes) sur l’adéquation des organismes vivants à leur environnement de référence spécifique. Un pilier pour la reconnaissance des caractères alimentaires originels du cas particulier que constitue notre lignée. Il en est ainsi venu à identifier les caractéristiques du mode alimentaire originel le plus probable de cette dernière, compte tenu d’un certain nombre de données scientifiques (paléontologiques, paléoanthropologiques, géologiques et paléo-climatiques).

En croisant ces résultats avec l’expérience des crudivores et culivores actuels, il a pu mettre à jour une dimension dynamique du processus alimentaire de nos ancêtres, une dimension en étroite corrélation avec les fluctuations des environnements d’autrefois. Il y sera souvent question de cueilleurs, de collecteurs ou de chasseurs et les classes alimentaires seront remodelées en fonction de leur accessibilité : les aliments de proximité, les aliments saisonniers et les aliments aléatoires. Différentes stratégies alimentaires seront aussi considérées, comme l’empilage, le mono-aliment et le jeûne.

A partir du modèle alimentaire issu de ces données, Dominique Guyaux a ensuite tenté d’harmoniser au mieux les impératifs biologiques qui nous caractérisent encore aujourd’hui, avec les exigences sociales et culturelles de notre monde moderne.

Connaissant enfin les limites imposées par l’environnement vis-à-vis de l’expression de l’instinct alimentaire, il devient possible de se frayer son propre chemin dans les arcanes du monde qui est aujourd’hui le nôtre, sans pour autant sacrifier sa nature à l’autel de la culture et de ses habitudes.

L’alimentation instinctive raisonnée est issue d’une approche profondément respectueuse de l’homme, de sa nature, et de la terre qui l’abrite.

(épuisé)

Dominique Guyaux

Dominique Guyaux

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur email

Laisser un commentaire